des Peccadilles

|

… et autres histoires palpitantes

Ziou

31 January 2010

Vous savez pas quoi?
Mon amoureux, il est reparti à Paris… avec le chien!
Voui, voui… moi je me demandais un peu comment conjuguer ma fille, le chien et le travail (même si là je suis plus en recherche d’emploi qu’autre chose)… il faut dire que j’ai trouvé mon mois d’automne toute seule pas mal dur. Alors lui, beau mec au grand coeur… bien il est parti avec notre bébé-chien, en dessous de son banc d’avion.
Et puis moi, ben moi, je vous avoue que je suis franchement émue.
Coquinette raconte à tout le monde que son chien est rendu à Paris, évidemment personne ne la croit… sauf ses petits amis, qui eux ne font pas toujours la différence entre l’absurde et le conventionnel.
J’adore l’absurde. Vraiment. Et je harcèle mon chum pour qu’il m’envoie plein de photos de Balthazar, tel le lutin d’Amélie Poulin, posant fièrement devant la tour Eiffel, Notre-Dame ou tout autre lieu mythique.

Le dimanche c'est une jolie journée pour jouer à l'école

31 January 2010

Je me questionnais ici je ne sais plus trop quand, en septembre peut-être, sur le magasinage des écoles primaires. Privé ou public? École de quartier ou pas? Vocation spéciale ou pas?
Pas que je veuille faire de Coquinette un petit génie sur deux pattes, nah, j’aime bien cultiver les imperfections, moi. Disons que je veux quand même lui assurer une bonne éducation, un bon environnement, des camarades de choix, des profs aussi. J’aime tellement apprendre que je veux m’assurer que ma fille va s’enthousiasmer autant que moi pour la chose,
J’ai beaucoup consulté mon entourage pour le choix de la fameuse école, son papa aussi d’ailleurs. J’ai regardé l’école de quartier, les écoles privées, puis… une école publique, presque près de chez moi… Une école à vocation particulière, avec un programme enrichi, des projets fantastiques, un environnement génial. Certains anciens amis de Coquinette y vont déjà, c’est tout près que je disais…
En octobre dernier j’allais à la rencontre de parents en compagnie de ma mère, qui a enseigné au primaire au début de sa carrière (justement dans cette école, quel heureux hasard… et c’est là, il y a 40 ans presque jour pour jour qu’elle y a rencontré mon père, c’est encore plus savoureux comme anecdote non?) et qui est plutôt bien placée dans le domaine de l’éducation. Je voulais avoir l’avis de quelqu’un qui en a vu d’autres. Nous sommes reparties toutes les deux absolument ravies. Nous voulions cette école. Seul hic… nous ne sommes pas seules. L’école est publique, elle est bonne en titi, ceci menant à cela: elle est en demande. Grosso modo 150 demandes pour 40 places.
Alors euh, ils font quoi pour déterminer qui a sa place?
Dans le mile: un test de personnalité. En effet, quoi de mieux qu’un bon test de personnalité à 4 ans? Je me le demande. Héhé… non je rigole. En fait, oui; il y a un test, mais je comprends bien les raisons qui le motivent et après mûre réflexion, j’ai décidé de jouer le jeu. Mais justement, d’y jouer. Parce que c’est un jeu et que peu importe la qualité de l’école, moi, bien je refuse de mettre de la pression sur Coquinette à un si jeune âge. Un jour, je la pousserai à se dépasser, pour là, je trouve que de l’emmener patiner à chaque semaine et lui apprendre à ne pas crier cacacacacacaca à la visite; c’est suffisant. Pour tout vous dire, j’ai refusé de lui dire qu’elle allait passer un test ce matin. Je lui ai juste expliqué qu’on allait jouer à la grande école…
Pis?
Ben pis… pis… je crois que j’en ai eu pour mon argent. Coquinette a rencontré deux amies dans le gymnase. Elles n’étaient pas dans son groupe, mais elles ont quand même pu jouer ensemble au lieu de se demander ce qu’elles faisaient là. Ensuite on a appelé les enfants et ils sont allés dans les classes. Au menu, test de connaissances et résolution de conflit. Genre. À la sortie des enfants, 2 heures plus tard, vous comprendrez bien qu’on était bien curieux de savoir ce qui c’était passé… mais… si l’on veut vraiment savoir ce qui se cache sous quoi, il est toujours plus sage de laisser mijoter un tantinet. On s’est donc contenté de poser des questions vagues: “Pis? As-tu aimé ça?”, “Pis, tu trouves ça comment toi l’école des grands?”. Ensuite, Coquinette et moi on est allées passer la journée chez mes parents, qui nous ont reçues à dîner. Après nous sommes allés patiner tous ensemble sur le bord de la rivière-des-prairies, puis skier dans la cour. Oui, dans la cour! Ma mère et moi avions offert un ensemble de ski de fond à Coquinette pour Noël et nous n’avions pas eu l’occasion de l’essayer jusque là. Maintenant que c’est fait et franchement concluant, nous pourrons nous organiser une journée à la campagne pour une vraie randonnée…
Nous avons passé la journée à jouer, sans trop poser de questions, mais vous comprendrez bien que ça m’intriguait au plus haut point ce test de personnalité… alors ce soir, alors qu’on soupait en tête à tête Coquinette et moi, je lui ai demandé:
– Pis, t’as trouvé ça comment toi de jouer à la grande école?
– Oh! Super cool!
– Wow, j’suis contente… et… euh… mettons làààà… qu’est-ce que t’as le moins aimé?
– Ben le p’tit gars qui dessinait sur ma feuille…
– Euuuuuuh?
En creusant un peu j’ai appris que c’était ça le conflit: ils ont demandé aux enfants de dessiner un truc, et ils n’ont distribué qu’une feuille par 2 enfants. Du coup ils ont eu de la gestion de conflits à faire… Je vous dis pas comment Coquinette a géré cela, je n’ai pas trop compris moi-même. Ce qui est intéressant c’est la commande de dessins. “Là les amis, je voudrais que vous me dessiniez quelque chose de réel, qui existe pour de vrai” a demandé la dame, dixit Coquinette.
– Alors, t’as dessiné quoi? Que je lui ai demandé.
– Ben, un château en feu avec plein de princesses qui se sauvent et plein de princes qui viennent les sauver.
Du coup, moi je ne me demande pas du tout si elle va passer ou pas le test, je suis simplement convaincue que si ça avait été un test de cuteness, elle serait arrivée première.
*Pis je vous jure que ma fille se contente de dessiner des tits bonhommes roses avec des fleuuuurs et des maisoooon tous les autres jours de l’année. Le château en feu, elle a choisi spécifiquement le jour du test de personnalité pour le faire*

Astigmatisme

30 January 2010

Quand je mets mes verres de contact, je suis toujours surprise de voir tout en courbe… mon ordi par exemple, devient courbé, et l’écran est en balloune. Les murs de l’appartement sont convexes, c’est chouette l’illusion de grandeur.
C’est weird beaucoup aussi, mais là où ça fait le plus de bien, c’est quand je descends mes yeux jusqu’à ma poitrine.
Je devrais mettre mes verres de contact plus souvent je trouve.

Mon frérot fête ses beaucoup d'années

30 January 2010

C’est la fête de mon grand-frère aujourd’hui. En fait non, c’était hier, mais c’est ce soir qu’on le fête. Rôôôôô que j’ai réalisé tantôt en me préparant… il est rendu vieux…
C’est comme ça quand tu es la cadette, tu prends tes coups de vieux quand les autres vieillissent, toi, quand tu atteins les âges traumatisants, c’est moins pire puisque des gens que tu aimes fort y sont déjà passé avant toi et de toute évidence, y ont survécu.
En tout cas, alors voilà, dans 4 ans, quand il va attraper la quarantaine, je vais m’étouffer avec mon champagne je crois. D’ici là je fais semblant que je suis encore une jeunesse et je m’enfile des boucles d’oreilles turquoises.
C’est que j’ai pris ça au sérieux cet anniversaire, j’ai passé la journée à me préparer. Me suis fait une cure de cheveux, un masque hydratant pour la face, de l’exfoliant partout, me suis traité tous les poils du corps… Pour finir j’ai enfilé une robe (coudonc, je me reconnais plus), un chemisier (c’est fou les trésors qui reposent au fond de mon garde-robe), j’ai mis mes cheveux lousses (ce qui m’arrive oh, 2-3 fois l’an) et… et… ben là j’ai arrêté tout et j’ai décidé qu’il serait sage de retourner devant mon ordinateur procrastiner un brin, sinon ma famille ne me reconnaîtra pas tantôt.

Joues rouges

30 January 2010

Je réfléchissais aux joues rouges l’autre jour, je m’amusais à énumérer quand j’en ai… Quand je suis gênée, quand j’ai gaffé, quand je suis essoufflée, quand je ris, quand je joue dehors, quand il y a une bonne brise, après l’amour, pendant aussi, et avant, souvent. Quand je prends une douche, quand je danse, quand je chante, quand j’enseigne, quand je croise quelqu’un qui me fait de l’effet, quand on m’offre un présent, quand je prends un verre de vin, quand on me surprend en train de jouer un tour, quand j’ai chaud, quand je me baigne, quand je suis émue, quand je suis nue, amoureuse, quand j’ai le coeur qui bat de bonheur…
Et j’ai compris pourquoi les joues rouges sont si importantes dans ma vie. Ça explique aussi pourquoi je refuse de me mettre du rouge sur les joues, parce que je ne veux pas faire semblant d’être heureuse et en santé, je veux avoir le bonheur tatoué sur les joues.

Tsé là, les inventions

17 January 2010

- Mamaaaaaan?
– Quoiiiiii?
– Raconte-moi l’histoire des inventions….
– Euh… c’est que tu sais… il y en a eu beaucoup des inventions.
– Ah oui?
– Ben, euh, oui, comme tout ce que tu vois ici, il a fallu un jour l’inventer. Et il y a des inventions qu’on aurait pas pu faire si quelqu’un d’autre n’avait pas inventé quelque chose avant…
– ???
– Comme euh, tiens la roue. Ben il y a très longtemps, un jour, quelqu’un a inventé: la roue. Avant, ça n’existait pas. Du coup personne n’avait pu inventer de brouette.
S’en suivit une looongue explication sur les brouettes, les vélos, les automobiles, l’électricité puis éventuellement la télévision.
– Ben par exemple, tu vois, quand tes grands-papas et tes grands-mamans étaient petits, ben ils n’avaient pas de télévision. Ils écoutaient leurs programmes à la radio.
– Quoi? À la radio??? Ils écoutaient Star Wars à la radio?
– …
– Woooooow. Star Wars à la radio… wow.
*****
Elle a été bien surprise d’apprendre que le dvd a fait son entrée chez nous il y a 10 ans. Et encore plus surprise d’apprendre que quand j’étais petite et que je voulais écouter Astérix et Cléopâtre: je devais attendre un an, que ça repasse à Ciné-Cadeaux.
C’est absurde voyons, comment pourrait-on se contenter d’un si bon film seulement une fois l’an?!?
*****
Pis là, je sais pas pourquoi, je me vois dans 7-8 ans en train de lui expliquer que “oui, c’est chiant mettre des serviettes sanitaires mais tu sais ma belle, moi, dans mon temps, les extra-minces n’étaient même pas inventées”.

Triste

13 January 2010

Que c’est triste, que c’est triste ce qui arrive à Haïti en ce moment. Je suis ce qui se passe depuis hier soir et j’ai le coeur brisé. J’aimerais aider, mais à part inciter les gens à faire des dons, je ne vois pas trop.
Alors voilà, j’ai fait mon don à Oxfam, c’est petit mais de bon coeur. J’espère que ça aidera. J’ai envie de partir là-bas une semaine pour donner un coup de pouce, tout semble à reconstruire…
Bonne chance Haïti…

Madame blancheville; c'est moi ça

10 January 2010

Je confirme que je suis le genre de fille capable d’oublier du linge sur la corde pendant un mois.
Je confirme aussi que la plus grande source de motivation m’ayant poussée à l’enlever de là: c’est cette magnifique journée dédiée à mes devoirs.
N’est pas ménagère qui veut. Y paraît.

Ça y est, je m'y mets!

10 January 2010

Voilà, on y est, 9h56, j’ai bu mon café, pris mes courriels, je suis à jour avec Twitter (quoique peu loquace faute de temps) et j’ai passé à travers mes RSS. Maintenant, là, je suis prête… pour un gros rush de travaux d’école.
Go moi, go! Un jour, je serai fièèèèèère.
Enfin, j’espère.
D’ici là une question pas rapport mais néanmoins existentielle me hante: votre Wish list sur Amazon làààà… elle fait combien d’articles?
Moi ça fait un peu peur…
Amazon.ca: 143
Amazon.com: 12
Amazon.fr: 22
Amazon.co.uk: 6
La bonne nouvelle c’est que je ne comprends ni l’allemand, ni le japonais, ni le chinois.

Ça c'est pratique je trouve

9 January 2010

Coquinette a commencé à faire le ménage de sa chambre. Une fois de temps en temps. De même, pour le fun. Elle fait son lit, borde ses poupées, range les jouets qui traînent… Comme hier, elle a fait ça hier.

Pis moi, ben ça me fait chaud au coeur. Vraiment.
Faut dire que que je l’ai indirectement un peu aidée. Entre Noël et le jour de l’an, puisqu’elle n’était pas ici, j’en ai profité pour faire un gros ménage de tout l’appartement. J’ai ramassé tous ses cossins qui traînaient partout, j’ai tout mis dans sa chambre et de là, j’ai fait un méga giga téra ménage. Depuis, je sais pas trop pourquoi, tout semble se ranger mieux…

(Précisons: ça a été pris dans le milieu du ménage, alors que je vidais le garde-robe et que je préparais la venue d’une nouvelle étagère).