des Peccadilles

|

… et autres histoires palpitantes

Ephrem

28 September 2008

- Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Euh… la maman?
– Mais noooooon, attends, j’recommence: Pet pis Répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Euh… la Coquinette?
– Mais noooooon, attends, j’recommence: Pet pis Répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Euuuh… le monsieur?
“Bon, attends, je t’explique. Y’a un bateau. Y’a deux monsieurs sur le bateau, un qui s’appelle Pet, un autre s’appelle Répète. Celui qui s’appelle Pet, ben y tombe dans l’eau. Qui qui reste?” Dit-elle. le regard instant.
“Euuuuuh, Répète!”
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– AHAHAHAHAHAHAHAH! Répèèèèèèèèèèète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Répète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Répète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Répète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Répète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Répète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Répète!
– Pet pis répète sont en bateau, Pet tombe à l’eau; qui qui reste?
– Stooooop! Mon tour… Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste!
-…
– Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste! Pet pis répète, làààà, c’est des monsieurs, pis y sont en bateau. Là, Pet y tombe dans l’eau! Pis c’est Répète qui reste!

L'embouteillage

24 September 2008

- Mamaaaaaan?
– Quoiiiiii?
– Elle est pas arrivée Kiki…
– Non, pas encore. C’est pas très grave ma chérie, on va attendre encore un peu…
– Moi j’crois qu’elle est prise dans un… em-bou-teil-la-ge
– Ah oui. Ça se pourrait bien.
Puis la maman se demande, comme ça, si sa fille comprend bien ce que “embouteillage” veut dire…
– Coquineeeeette?
– Quoi?
– Ça veut dire quoi au juste em-bou-teil-la-ge?
– Ben c’est simple: c’est quand làààààà tu veux aller en quelque part et là y’a plein de grosses bouteilles. De vin. Qui roulent partout et t’empêchent d’avancer! Et là le vin il rit de toi… et t’es en re-tard.

L'âge de la vérité part 2

23 September 2008

- Tu fais quoi lààà?
– Euuuuuh… J’me… fouille dans l’nez!
– >:-[
– Mais inquiète-toi pas, y’a pas de crottes dedans
– …
– J’les ai déjà toutes mangées tantôt.

L'âge de la vérité

22 September 2008

- Oh! Mamaaaaaaaaan! J’ai fait un beau dessin pour toi aujourd’hui et j’l’ai oublié à la garderie dans mon panier!!!
– Ooooooooooooh! Pour de vrai? Dit-elle toute émue
– Naaaaaaaaaaaaan, j’l’ai mis dans l’bac à recyclage.

Doute

20 September 2008

C’est bien beau nier que tu puisses être femme et geek à la fois… mais bon, quand tu tombes face à face avec ton assiette à bijoux et que tu constates que tu y ranges en vrak: tes boucles d’oreilles, tes colliers, tes barrettes et… tes clés usb; ça laisse quand même un peu de place au doute.

Quand je dialogue avec moi ça donne ça. Genre.

20 September 2008

Ce matin à 8 heures:
– Ah merde, on est réveillées…
– Rââââââââ… laisse-moi dormir!
– Mais non, j’te dis, y’a rien à faire, on est réveillées!
– Pfffff, c’est notre jour de congé-de-réveil-tôt aujourd’hui; laisse-moi dormir!
– En tout cas, moi je dis que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt
– Ben t’as raté ton coup, ça c’est fait pour valoriser ceux qui se lèvent à 6h, pas ceux qui se lèvent à 8h. Y’a personne qui peut réclamer de médaille avec un réveil à 8h… Ah pis r’couche toi donc sti.
Tu sais que t’as du travail à faire aujourd’hui…
– Pfffffff
– En plus, tu vas pouvoir prendre un boooon café en écoutant les oiseaux sur le balcon…
– Râââââââââââ! Fatigante!!!
– Bon, okééééé, attention, l’argument qui tue: Si tu te lèves tôt…. on va pouvoir aller magasiner tantôt…
– Ben voyons, tu sors ça d’où cet argument là? Avec quel argent? Pis pour acheter quoi???
– Ben je sais pas moa… du linge? Oh je sais je sais: des affaires à cheveux! Des souliers!!! Une grosse télé!
– Nan, faudrait j’termine mon travail avant… et de toute façon le magasinage c’est maaaaaal, voyeeeeeez…
– Bon, bon…. alors, si t’es de mauvaise humeur… j’te laisse dormir…
– Alors c’est beau, tu veux plus rien faire?
– Non
– T’es d’accord pour qu’on se recouche?
– Oui
– Va te faire foutre; j’arrive plus à me rendormir.

The Corporation

19 September 2008

C’était peut-être pas une bonne idée d’écouter The Corporation avant d’aller me coucher. J’ai bien entendu Michael Moore qui m’incitait à “faire quelque chose” mais bon… sérieux, pour là, j’ai pas mal juste envie d’aller me coucher…

À dos de maman

17 September 2008

Au printemps dernier j’avais comme espoir de pouvoir profiter de l’été et du beau temps pour me débarrasser une fois pour toutes de la poussette. Coquinette se fait grande… la poussette est chiante à traîner… j’en veux plus… sauf quand je fais des commissions; là, j’avoue, c’est pratique.
En bonne mère disciplinée j’ai donc commencé la saison en force, avec pas de poussette, beaucoup de marches, des tours de trottinette et de vélo. Coquinette, elle, a développé ses talents de marcheuse et voilà, tout va bien. Tout? Enfin peut-être pas… en fait je confesse… j’ai le réflexe “poussette” assez poussé et bon… on l’utilise encore. Souvent. Presque tout le temps. Sauf des fois. Des fois, je me dis:”Heiile; y fait beau! On part à la garderie à pied!” Et là je pars avec ma fille, main dans la main… et pis au bout d’un coin de rue (et 12 arrêts de Coquinette) je me tanne, je l’embarque dans mon dos et on arrive à la garderie en 10 minutes au lieu de 30. Elle, Coquinette, ça la rend pas plus forte… par contre, moi, si; 30 livres de sac à dos à transporter régulièrement… ça solidifie une madame. Tout ça pour dire que; Coquinette dans mon dos, moi plusse forte, elle la bouche collée sur mon oreille, nous plusse proches toutes les deux, elle qui voit de plus haut; ça fait de beaux échanges. Comme tantôt; nous étions sur le chemin menant à la maison, sur le bord de la piste cyclable, quand un copain de son groupe, appelons-le Coquinot, est passé à côté de nous, assis sur le banc, derrière le vélo de son père.
Coquinot – Coquiiiiiiiiiinette!
Coquinette – …
Coquinot – Coquiiiiiiiiinette! Coucou! (là son papa tourne le coin et ils s’éloignent)
Coquinette – …
Moi -Ben voyons Coquinette! Il t’a parlé là ton ami; faut tu lui répondes!
Coquinette – HEILLE SALUUUUUUUUUUUT COQUINOT!
COQUINOOOOOOOOOOOT ZE T’AIIIIIIIIIIIIIIIIME!
COQUINOOOOOOOOOOOT T’ES BÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔÔ
COQUINOOOOOOOOOOOT J’SUIS TON AMOUREUUUUUUUUUUUUUUUSE!
Plus loin sur la route:
La maman – Coquineeeette?
Coquinette – Quoiiiiii?
La maman – C’est qui qui est le plus fière de toi, tu penses… moi ou toi?
Coquinette – Ben, tsé; c’est moi!
La maman – Ah oui? Pourquoi?
Coquinette – C’pass toi, maman; des fois tu me chicanes… alors que moi… ben j’me chicane ja-mais.
Encore plus loin:
Coquinette – Mamaaaaaan?
La maman – Quoiiiiii?
Coquinette – Ben mon papa, mon papa lààààà, il me prend pas sur son dos. Lui; il me prend sur ses épaules
La maman – Oh wow; c’est fabuleux. Et t’aimes ça?
Coquinette – Rô vouiiii, beaucoup. Mais… mais maman… pourquoi toi tu me prends pas sur tes épaules?
La maman – (qui ne veut pas dire que c’est parce qu’elle a une peur bleue de l’échapper et que si elle lui dit ça ben sa fille va avoir peur de monter sur les épaules des autres à l’avenir) Ben, euh… pour faire pas pareil? Tsé, si tout le monde faisait les choses de la même façon, ça serait plaaaate… pis en plus, moi j’aime ça jouer que toi t’es mon sac à dos.
Coquinette – Ah. Ben maman… tu sais quoi? Moi j’aimerais ça qu’on joue à que moi j’suis ton parapluie des fois.
Hihihi… les petits, on gagne vraiment à les faire parler…

Économiser

16 September 2008

Économiser, c’est pas facile c’est pour ça que tantôt je me suis dit: tiens faudrait j’donne un truc simple et efficace à mon lectorat, alors voilà; le voici, mon truc magique:
– Ne plus ouvrir les emails de expedia, travelalert et air canada
Les économies s’accumulent à un rythme fou fou fou.

Pluie pluie pluie

14 September 2008

Aujourd’hui il pleut et on fait des bricolages.
Ça fait presqu’aimer la pluie.
J’ai légué le 3/4 de mon matériel d’artiste à Coquinette cet été. On a trop joué dehors en fin de compte… on a jamais eu l’occasion de l’utiliser. Là; ça commence: gouache, dessins, découpages… c’est l’fuuuuun. Et un peu humiliant aussi… de voir que ta fille de 3 ans fait des plus beaux dessins que toi. Même que Borduas peut aller se rhabiller.
On s’est raconté des histoires aussi. On a inventé des chansons; dans l’une d’elle on envoyait promener son rhume dans une marre de boue, des cochons ont mangé le rhume. Le loup était fru parce que les cochons sont trop malins pour se faire attraper alors il meurt de faim. Il misait pas mal sur le rhume de Coquinette pour sa survie… pauvre loup. Même pas capable d’attraper un rhume.
On a joué à : “maman, raconte moi l’histoire des requins!” “… des balaines” “… des dauphins!”
Lire, “maman, invente moi tout de suite une histoire qui parle d’un truc dont j’ai envie d’entendre parler”.
C’est dur comme jeu… l’histoire des requins était bonne, une belle histoire d’amour entre un requin et une requine. Pour l’histoire de la baleine j’ai trafiqué l’histoire de Jonas et j’ai raconté qu’un petit gars pris dans une tempête avait bénéficié d’un lift de baleine. Ça se tenait presque, surtout que j’ai fini avec la chanson Jonaaaaaaas, dans la baleiiiiiine… ça se tenait encore plus mon affaire…
Pour les dauphins… disons que j’ai manqué franchement d’imagination. Un bébé dauphin qui jouait avec ses amis a eu envie de pipi mais il trouvait pas de petit pot alors il a paniqué parce qu’il voulait pas pisser dans l’eau… Bon ok, peut-être que j’ai pas manqué d’imagination… peut-être que c’était juste mon histoire qui était pas bonne…
Reste que c’est chouette la pluie. Ça fait des familles unies.
Pis ça sent le bouilli dans les maisons. L’odeur du bouilli… moi… ça me rend heureuse.