des Peccadilles

|

… et autres histoires palpitantes

7

25 June 2007

Bon…ça y est…j’me suis faite taguer, la fameuse tague des 7 vérités…  Pourtant j’ai tout fait pour l’éviter !  Ma technique ?  La négation : si je vois pas, je suis pas taguée.  Alors j’ai arrêté de respirer et de lire des blogues depuis les deux dernières semaines pour être sûre.  Ça a pas marché.

Alors hum, pensons, qu’est-ce que je vous ai pas déjà dit hein ?

1- Je siffle tout le temps.  Pas des fuit-afuit lààà, les 4 saisons de Vivaldi, la trame sonore de the Good, the Bad & the Ugly, des tounes de violon que j’ai apprises il y a des années.  Le dernier Blonde Redhead est aussi très propice au sifflage.  Bref moi = beaucoup de fuit-fuuuuuut-fiiiit, tout le temps (sauf au lit, il paraît que c’est impoli).  Z’avez un million plus de chances de me voir siffler que de me voir danser.  Pis z’avez même pas à me connaître personnellement en plus : parce que je siffle en marchant.  Dehors.  En plein jour.  Dans un quartier où il y a plein de moooonde.

2- J’adore les Canadian Tire.  Je lis les circulaires de Canadian Tire et je bave devant les beaux marteaux, les perceuses, les étaux, les BBQ, la section jardins, la section peinture, la section chasse & pêche, la section tupperwares, la section poubelles, la section cuisine, la section camping, toutes les sections en fait.  Toutes SAUF la section chars.  À moins que ce soit la section tapis d’hiver de chars, là je peux faire une exception.

3- Je viens à peine de réaliser qu’à mon âge (29 ans) une chose étrange se produit : on peut être ami avec du monde de vingt ans ET avec du monde de 60 ans ET aimer ça pour de vrai et avoir du vrai de vrai contenu dans nos conversations et du vrai de vrai fun.  Je tombe de haut, jusqu’à il y a un an, je pensais qu’en bas de 27 et en haut de 34 j’avais rien à leur dire.

4- J’ai, – attention…ça fesse… – dans un moment d’égarement probablement dû aux hormones de grossesse (cette excuse est valable durant deux ans suivant un accouchement), acheté des crocs roses fluos.  Pis je les ai déjà mis…. pour de vraiiii… dans la vraie vie… pour prendre le train et aller visiter une copine à Deux-Montagnes.  Moi et mes crocs, dans mes pieds…dans un train.  Ma copine et sa fille ont été tellement traumatisée qu’un an plus tard c’est sorti sur son blogue.

5- Je déménage demain à 9am, là il est 22h, je suis en train de vous écrire…et j’ai pas fini mes boîtes.  Pis je les ferai pas ce soir, j’avais plus le goût d’écrire des niaiseries que de faire des boîtes bon.  Y’a du monde de même qui sont un peu relax de nature.

6- Je ne conduis pas, j’ai pas de permis.  Un jour je me suis rendue jusqu’au permis temporaire mais j’ai bretté 3 ans avant de faire le pratique alors tout serait à refaire.  Je conduis pas disais-je et comme je le disais au point #5, je suis quand même assez relax (mais bon, c’est relatif… relax, relax, ça paraît pas mais j’ai de bonnes aptitudes de bouillage en dedans).  Relax donc et pas de permis, ce qui fait de moi une bonne passagère de véhicule.  Je ne regarde pas la route, je ne crie ja-mais et si on me le demande gentiment, je regarde les panneaux verts et je peux lire les cartes routières aussi des fois.

7- Et puis une petite en accord avec mon thème des derniers jours : les déménagements : je fais bien le découpage quand je peinture et ça me valorise beaucoup.  À main levée que je fais ça.  Pis jamais avec du tape (le tape c’est pour les amateurs) et ça a l’air pas mal droit en général.  Ce que je dis moins souvent, c’est que je n’y suis à peu près pour rien; tout est dans le pinceau.  Je calcule que pour le trouble et le fini que ça me donne  je peux bien mettre 20 piasses de plus dans un bon pinceau et faire une plusse belle job.  Ce qui fait que je me ramasse toujours avec plein de découpage (puisque je découpe pas pire). 

Je suis vraiment le type de fille décore ta vie qui va mettre 4 couleurs dans un salon double. 

Je tague personne…ou tout le monde ?  Oh alleeeeez, si vous l’avez pas fait encore allez-y, c’est le fun de lire les vérités des autres, ça donne le même buzz que quand on lit le Life & Style.

Note à moi-même

24 June 2007

Mettre ses p’tits pantalons de jeaaaaans ben serréééééééés avec taille ben, ben, ben, beeeen basse que tu portais avant ta grossesse – et donc quand t’avais des encore plusses p’tites fesses que ça – pour aller peinturer en compagnie de mooooonde…c’est pas une super bonne idée…puisque le moooonde…est peut-être pas tout-à-fait préparé psychologiquement à te voir effectuer ta célèbre imitation de plombier…  Passer toute une journée à faire des pirouettes pour se cacher le popotin, c’est juste pas assez zen pour moi; demain si j’y pense, j’irai en salopette.

_______________________________________ 

Je suis toute fière de nous, 2 pièces sont terminées et une troisième est en route = )  On dirait presque que j’aime ça peinturer !  Mais en fait c’est pas vrai, j’aime surtout les pauses et le café du matin dégusté assise dans les marches de fer en regardant les p’tits arbres d’en face.

Papa-maman sont venus, je pensais qu’ils venaient juste pour m’apporter un escabeau, ils sont restés 5 heures.  Z’ont tout lavé mes vitres, les garde-robes, et plein d’autres z’affaires que j’aurais jamais vu que c’était sale sinon.  C’est chouette avoir des parents zélés, surtout quand ils vont t’acheter un sandwich au pain doré et qu’ils reviennent avec des pâtisseries !!!

Et puis c’est cool un blogue, hier je vous écrivais que puisque j’ai pas de frigo ma bière va être tablette…ben mon grand-frère il a lu mon blogue…et il est arrivé avec sa glacière de bière frettes !!!  Bien sûr après je peinturais tout croche…mais ça, c’est une autre histoire…

Coucou

23 June 2007

Juste un petit mot entre deux boîtes pour vous dire que je vais mieux.  Mon grand-frère, Lolo et Pattedours m’ont ensevelie de courriels gentils et euuuuh… le mottons passe tranquillement.

Je vous raconterai pas tout, mais voilà quand même un petit aperçu…  Ça fait plusieurs jours que je fais mes boîtes, mais voilàààà, je fais pas comme tout le monde qui déménage, mouaaaa, je ne me limite pas juste à «mettre des affaires dans des boîtes» mouaaaa… puisque c’est la maison d’Ex (et que suis ici depuis assez longtemps pour que toutes nos affaires soient mêlées ensembles), je dois tout trier.  À chaque objet c’est :
«Est-ce que c’est à moua ?»
Si oui, c’est : «le veux-je ?»
Si c’est une photo c’est : «Hooooon, on était cutes quand même…»
Un souvenir de voyage : «Hoooooon, c’est drôle ça sent encore le Pérou…..huuum le Pérou, c’tait l’fuuuuun le Pérouuuuu….»

Depuis plus d’une semaine j’ai la tête plongée dans 10 ans de souvenirs et puis tout d’un coup comme me disait Lolo… PAKLAW ! Fuck, je l’aimais ma vie, pis je l’ai vraiment beaucoup aimé ce gars là, pis cette maison là, pis ces rêves là bon.  Pis je le sais qu’on s’aime plus mais mon cerveau lui il joue à un marathon d’effaçage de mauvais souvenirs et il garde juste les bons le vlimeux.  Je le sais parce que Lolo, pattedours et frérot chéri, ils me l’ont dit dans leurs emails que dans leurs souvenirs à eux, c’était pas si rose que ça mon ancienne relation.

Et puis question de me torturer solide, j’ai initié une conversation douloureuse avec Ex au terme de laquelle j’ai compris…que je suis rem-pla-ça-ble.  Je sais, c’est cucul, pis la plupart des gens normaux apprennent ça entre leur 16e et leur 20e anniversaire.  Tout le monde est remplaçable…et je me doutais bien que je l’étais…mais bon, pendant de nombreuses années j’ai été en droit de croire que mouaaaa, ben je l’étais pas.  Mais finalement si.  Je le suis.  Et mon ego, ben… il a comme pas du tout apprécié la nouvelle…

Alors c’est ça…demain je commence à peinturer, lundi je reçois les meubles de la chambre de Coquinette, mardi c’est le jour du camion et mercredi le jour du gars du câble d’ici là je devrais avoir reçu mon nouvel ordi, mon ipod avec Evil Lyne (pas parce que j’ai la personnalité d’Evil lyne hein….mais parce que c’est mon prénom…pis que c’était mon nom msn beeeen avant les Invincibles, j’ai des témoins !) gravé dessus est arrivé plus tôt cette semaine.  Ma mère trouve que je fais trop pitié alors elle me finance pour que je me trouve de l’aide avec la peinture…ce que j’ai fait en moins de deux.  Pattesdours m’a apporté une douzaine de bagels hier, Coquinette et moi on est tombées dedans il en reste juste la moitié…Coquinette et moi, on leur fait la passe aux bagels, z’ont aucune chance de survivre….gnac, gnac, gnac.

En passant, les bagels c’est une super bouffe de déménagement.  Et c’est meilleur au goût qu’un bol de céréales…

Au sujet de vous inviter chez moi pour prendre une bière…je viens de réaliser qu’avant mardi…elle va être tablette la bière…ouache !

La marche

21 June 2007

Ce soir j’ai de la peine, c’est rare hein que je vous dit ça ?  C’est parce qu’en général je suis une fille joyeuse.  Mais là mon déménagement approche, je règle mes comptes, je mets des choses au clair.  C’est dur sur le moral faire des boîtes et partir d’une maison où tu te voyais vivre les 20 prochaines années.  J’ai hâte de tourner la page mais je vous le dis dans le creux de l’oreille : elle est lourde la page, elle contient 10 ans de vie, elle commence à la fin de mon adolescence et dessus, sont écrites mes meilleures années, mes grandes découvertes, le tiers de ma vie….c’est long…  Elle est lourde ma page et j’arrive pas vraiment à la tourner toute seule, j’aurais besoin d’aide mais c’est pas le rôle de personne d’autre de faire ça alors je reste toute seule avec mon nuage au dessus de la tête.  Vivement dimanche serais-je tentée de vous dire.

À 17h, suis sortie de chez moi pour aller marcher.  J’avais la larme à l’œil, en descendant les marches je me suis dit : ça y est, il se pourrait bien que je me rende au Vieux Port à pied.  J’avais sur moi : un cellulaire, ma carte de guichet, mes clés, 3 kleenex, 11 piasses (1 cinq, 2 deux, 1 une pis 4 vingt-cinq cennes).

Au coin de Gounot je tourne.  Marche un peu, la larme était en train de couler.  Faut colmater la brèche, qu’est-ce qui va m’aider hein ? Quoi ???  Passe devant un dépanneur.  Rentre dans le dépanneur.

Sort du dépanneur, il me restait maintenant deux piasses.  Déballe le pack de vingt, jette l’emballage transparent et le p’tit papier supposé m’aider à arrêter de fumer.  J’les connais déjà toutte tes trucs chose, je fume plus depuis sept ans.  Sur le paquet : fumer est dangereux pour votre bébé.  C’est une bonne chose, c’est plus un bébé et elle est pas chez nous ce soir.  Je retire l’emballage de métal et commence à gosser une coupe de vin miniature; ma spécialité

Retourne sur mes pas, où je vais ?  Au sud ?

Boyer/Villeray : hum, c’est décidé, je marche jusqu’à ce que j’aie plus de peine, ça prendra le temps que ça prendra… tant que la maudite larme reste au coin de mon œil j’avance.

Faillon/Berri : je fais quoi là ?  Ouest ou sud ?  Sud-ouest ?

Bélanger/Drolet : allume la première cigarette, je suis bonne, j’ai attendu longtemps je trouve.  Si j’allais au petit parc sur Saint-Laurent ?  Il est beau le parc.  J’ai soif.  Je suis sûre qu’il y a un abreuvoir là-bas.

Bélanger/Saint-Laurent : huuuum pis je vais faire quoi au parc ?  M’asseoir ?  Je peux pas m’asseoir, je voudrai plus me relever.

St-Zotique/Saint-Laurent :…fini la clope, c’est chouette, j’ai mal au cœur là et j’ai un nuage dans le cerveau.  Une bonne chose ce nuage, ça fait que je pense plus à grand chose.  Je suis encore triste mais la larme sèche tranquillement.

Traverse le p’tit parc cute, continue à descendre au sud…tiens un viaduc, chouette, je vais voir un train peut-être.

Commence à longer le chemin de fer.

C’est joli ici tiens donc !  J’étais jamais venue.  Tout mignon, j’ai presque le goût de gonfler mes pneus de bicycle et de revenir…

Pas de train

J’suis où là ?  C’est beau les graffitis…

Oh wow, c’est beau les usines…

Casgrain : pis les grosses roches aussi sont jolies

St-Hubert : bon, je pourrais peut-être penser à remonter vers le nord…. 

Naaaaaan, St-Hubert c’est laid, pis je veux pas rencontrer personne, je risque de leur demander de me consoler.

Boyer : ah ? Un autre parc,  il est joli ce parc, je devrais revenir avec Coquinette.  Une maman prenait des photos de son bébé dans la balançoire.  Elle était jolie la maman, toute joyeuse.

Retourne voir s’il y aurait pas un train qui s’en vient pas loin.

Non.
Zut !

Sur une roche je m’assoie, je regarde le ciel, il est beau le ciel, tout bleu avec des beaux nuages blancs….et gris…très, très, très gris…Ouain, fuck le Vieux Port, tu vas te faire prendre par un orage toi si tu décampes pô.

Boyer/Bélanger : huuuum, c’est décidé, c’est moi qui le garde le dvd d’Immortel, c’est moi la fan de la trilogie Nikopol bon !

Ai raté l’orage en fin de compte…
Et le train
Il est 19h

Zut. 

Vivement dimanche, vous allez moins me lire, parce que je vais être en train de déménager. 

Entre deux maisons je serai. 

Entre deux vies aussi. 

L’Internet rentre juste mercredi.

Hésitez pas à vous inviter prendre une bière sur mon balcon, je crève d’envie de vous montrer mon suit de peintre et mes lunettes picottées de peinture couleur «harmonie».

Et aussi je vais être plussse drôle que ce soir.  Promis.

Les couleurs

21 June 2007

Petite pause d’après-midi question de culpabiliser un peu sur mes boîtes qui ne se font pas au rythme qu’elles le devraient (lire j’en ai fait une depuis 8am). 

Je suis allée au magasin de peinture tantôt.  J’ai choisi mes couleurs cette semaine après un gros 2 minutes d’effort intense il fut décidé que je reprendrais les mêmes que j’ai mises au sous-sol et au salon l’automne dernier (oui, oui, vous lisez bien, j’étais séparée et je savais que j’allais déménager bientôt et j’ai peinturé pour le fun chez mon ex cet automne).

Arrivée au magasin j’ai commencé à chercher les p’tits cartons de peinture.  J’aime ça moua les p’tits cartons de peinture.  Il me restait la couleur de la chambre de Coquinette à choisir alors j’avais apporté un échantillon du tissus de sa couette pour m’aider.  Au départ la mission était enfantine : trouver un carton orange et un carton rose qui matchent avec la douillette, décider lequel va s’appliquer le mieux et revenir chez nous digérer tout ça avant de retourner au magasin commander tous mes gallons demain.  C’était sans compter sur la présence impromptue d’une madame sociable qui traînait par là elle aussi…

- Tu cherches quoi làààààà ?
- (hé misèèèère) Une couleur pour la chambre de ma fille
- Ah oui ?  Pour aller avec ça ?
- Oui
- C’est quoi ????? C’est dont ben cuuuute !!!!
- C’est sa douillette
- Pis t’as choisi tes couleurs ?
- Ben pour le moment j’ai le orange (montre le orange) et le rose (montre le rose)
- Oh lala, c’est ben foncé !!!!
- Oui, je sais
- Faudrait que tu regardes du côté du turquoise plutôt, c’est ben plus beau
- Oui mais c’est une fille…
- Ben s’pas grave…de toute façon elle va trouver ça trop foncé ton orange, vient-en, on va trouver un aqua
- Huuum….
- Pis elle a quel âge ta fille ???
- 2 ans
- Hoooooooooooooooooon, tu vois, c’est beeeen mieux de lui choisir une p’tite couleur pâle, 2 ans !!! C’t’encore un beubééééé
- Pfffff
- Passs tsé là ton orange yé vraiment trop foncé
- …
- Mais tsé tu pourrais mettre du gris aussi, le gris ça va avec toutte
- !?!

Moi je sais pas à quoi ça ressemble chez elle, mais je parie que c’est rococo à souhait avec des dalmatiens en porcelaine de chaque côté du divan pis des cadres «gold» aux 3 pouces sur le mur du corridor.

Une impression…comme ça…

Le spectacle (la suite)

20 June 2007

Ok, je vous le dit parce que je suppose que si vous avez des enfants il se pourrait que vous ayez un spectacle à voir vous aussi d’ici quelque jours.

Ne paniquez pas, vous n’êtes pas seul…

…à trouver que c’est vraiment long et poche de voir un groupe de ti-culs de trois ans chanter tout croche une suite interminable de classiques que vous ne connaissez même pas aidés par un prof de musique hippie et complètement déconnecté (un pléonasme ?) qui semble persuadé que c’est du grand art.

Message à toi, parent zélé qui trouve ça poche que le monde reste pas plus longtemps au goûter pour résauter : heille !  ya des Yulblogs pis des parcs pour ça !  Nous z’autes on veut juste voir notre p’tite chérie se tromper dans sa chanson, trouver ça cute pis partir chez nous au pcSi tu veux qu’on se jase : offre nous du vin, ta charmante compagnie, c’est juste pas suffisant.

Le spectacle

20 June 2007

Ex et moi dans l’auto ce midi pour aller faire des commissions.

Moi – Dis, ça me fait penser…c’est quand dont déjà le jour de la fête de fin d’année à la garderie ?
Lui – Euh, le 20 ?
Moi – Mais c’est aujourd’hui ça le 20 ?!?
Lui – Huuuum, oui ?
Moi – Aaaaaaah, arrête tout de suite ton auto !!! La garderie est à côté, il faut ab-so-lu-ment qu’on sache c’est quand !!!

Moi – Allooooooo, c’est bien aujourd’hui le spectacle de fin d’année ?
La garderie – Ouiiiiii, à 3h30
Moi – Ah mais vouiiiiii, ahahah, suis-je bête, je voulais juste vérifier pour être bien sûre en fait…et euuuuuuuh… il faut préparer quelque chose?
La garderie – Ah oui !  Il y aura un goûter après le spectacle, vous n’avez rien préparé ???
Moi (intérieurement)– Oh my gooooood tellement pas !

J’apporterai des carottes crues (le p’tit sac de déjà coupées qu’on vend dans toute bonne épicerie).  C’est ce qui est de plus rapide à faire.

Je me trouvais vraiment poche et cheap tantôt et j’en ai parlé à ma belle-mère

Belle-maman – Ah ouain, moi dans l’temps j’me dépêchais pour cocher la case «cannes de jus».

Keep it simple disions-nous

Bon, ok, en fin de compte je suis pas si pire…j’aurais pu
1. ne rien apporter
2. ET manquer le beau spectacle de Coquinette !

Danse des célibataires

20 June 2007

Non, je ne fais pas allusion à la danse des couples qui sévit actuellement.  Bon, ok, juste un mot : au printemps et à l’été, tout le monde se laisse. À l’automne et à l’hiver c’est le contraire, les couples se forment, mais là c’est presque l’été et tout le monde se quitte.  Ce qui devrait me réjouir un tout petit peu au moins parce que ça veut dire qu’il va y avoir une augmentation de l’offre mais bon, c’est un peu angoissant aussi de savoir qu’il va y avoir plein de beaux gars célibataires partout dehors cet été.  Ce serait un motif suffisant pour que je m’encabane jusqu’à noël prochain.  Alors j’y pense pas trop et je fais comme si de rien n’était.  Pas de ça que je veux vous parler aujourd’hui disais-je, alors sautons au second paragraphe que je commence à commercer.

Nous y voilà.  La danse des célibataires.  Je remarque….en parlant avec du monde célibataire, surtout des qui habitent tu-seul…qu’on danse beaucoup et de façon non-conventionnelle lorsqu’on est tu-seul sans public.  Moi, par exemple, mon nouveau buzz, c’est d’avancer dans le corridor en sautant sur un pied avec l’autre jambe croisée par en arrière.  Mon pied de la jambe croisée saute en donnant des coups de pied dans le mur.  Ça fait joli je pense quand c’est bien exécuté.  C’est bruyant aussi alors il faut faire attention à quelle heure on fait ça.  Ah oui, et il faut choisir un mur avec pas trop de cadres dessus… pure prévention.  Au début je me trouvais originale mais là, je réalise en jasant avec du monde que c’est somme toute assez banal mon affaire.  Y’en a des pires que moi, ma cousine par exemple, elle a, imaginez-vous, elle a défoncé son mur !  Un trou gros de même à cause d’un pas de danse !!! Un beau mur solide et tout.  Sur du Thomas Fersen.  Défoncé le mur.  Franz Ferdinand j’aurais compris mais Thomas ??? 

Revenons-en à mon histoire de danse.  Vraiment, je suis déçue de moi.  Avoir su que c’était le fun de même de danser, j’aurais pas lâché les cours de ballet à la maternelle, j’aurais persévéré un peu.  Si on m’avait montré un vidéo d’une madame en train de faire un simili tango tu-seule dans son corridor et qui commence pour aucune raison, de même, pour le fun, à se garocher sur les murs en courant et qui se prend après les cadres de portes en criant et en donnant des coups de pieds dans les airs, j’aurais révisé mes positions sur la pochetée de la danse et l’inutilité d’apprendre à bien bouger.

Ce qui fait que là, je suis en mode prévention avec Coquinette.  On danse, on se garoche à terre et on crie.  Pas la peine d’insister : vous ne me verrez JAMAIS en action, par contre, elle, j’espère que grâce à ma persévérance et à ma grande originalité, je vais la guérir de ma grande timidité qui fait que je ne danse jamais en public.  Souhaitez-moi bonne chance ! 

 

 

Aoummmmmmmm

19 June 2007

 Ceci dit, je me demande si je pourrais alléger ma tâche d’une quelconque façon ???

Horoscope déménageur

19 June 2007

Je vous ai déjà dit que j’aime lire mon horoscope ?  Ben je vous le dis là d’abord : j’aime ça lire mon horoscope.  Je trouve que ceux du 24 heures sont criants de vérité.  Depuis une semaine par contre je ne peux pas le lire puisque je ne travaille plus.  Alors j’ai pas le choix, je dois me contenter de celui de La Presse.  D’habitude il est décevant l’horoscope de La Presse.  Aujourd’hui par contre je dois admettre que c’est criant de vérité :

Il est impossible de rattraper le temps perdu, mais il est toujours possible de ne pas en perdre davantage.  Quand une situation est victime d’un relâchement ou d’un laisser-aller, on peut avoir tendance à baisser les bras et à s’enliser encore plus.  Malgré cette Lune Saturnienne en Lion, il serait préférable de redresser la barre avant que cela ne demande encore plus d’efforts.

En d’autres termes : va faire tes boîtes maudite flanche molle, ça va t’éviter de faire une nuit blanche la semaine prochaine.

Criant de vérité.

Je me demande comment madame horoscope a fait pour deviner tout ça sur moi !?!

Faire ses boîtes c’est long, c’est plate et c’est même pas valorisant en passant.